Présentation et historique du jardin de la Mardelle à Artins (41800)

 

 

Introduction

Le jardin se situe dans le Vendômois (Loir et Cher) sur la commune d'Artins, au lieu-dit « la Mardelle », ancien manoir seigneurial de la paroisse (XIè siècle).

Exposition: Est-Ouest.

Nature du terrain : vallée alluvionnaire récente. Matériaux silico-calcaires de plus de 95% de silex, granulométrie inférieure à 120 mm .

 

Cela fait 33 ans en 2013 que nous avons commencé cette immense aventure de créer un paysage dans ce site industrielle inculte depuis plusieurs années. Les débuts n'ont pas été faciles. Les premières difficultés ont été la lutte contre la sécheresse, car le premier été fut très sec.

 

Ensuite la disposition d'arbres et massifs ne nous est pas venue à l'esprit dans l'immédiat, et pendant plusieurs années nous avons déplacé de grands arbustes avec une pelle mécanique jusqu'à leur trouver pour chacun la meilleure place, car les perspectives étaient notre priorité et souvent les erreurs de placements ne se voyaient que plusieurs années plus tard. En effet, il s'agit bien d'un travail « sur le terrain » et non pas sur une table à dessin.

 

La maison aussi était à inventer, car c'était un des bâtiments de l'ancien manoir converti en ferme à la révolution, et il fallait lui conserver son esprit tout en la dotant du confort moderne.

 
   

Les propriétaires actuels

 

 

 

Composition du Jardin de la Mardelle

Le jardin est lui-même composé de 4 jardins successifs avec une allée qui les contourne. Le tout se situe au bord d'un vaste étang de 7 hectares au total. On y accède par une allée de bienvenue bordée de Cyprès de Provence.

 

Sur la gauche, protégée par son enclos de haies, un Jardin de Simples (*) avec son bouquetier (à l'époque c'était des fleurs pour la chapelle). Sur la droite, le premier jardin se déroule aux yeux des visiteurs, par une longue pelouse sinueuse parsemée de massifs. A gauche, deux chambres de verdure enferment arbres et arbustes fleuris à diverses époques de l'année.

Sur la droite, d'autres massifs bordés d'iris, hémérocalles, rosiers anciens et modernes, arbustes et arbres divers s'échelonnent tout le long de cette première partie.

 

A tout moment, vous pourrez admirer les très belles perspectives du l'étang et sur tous les massifs aux teintes variées.

 

En arrivant au bout de ce premier jardin, un massif en forme de fer à cheval écartelé coupe l'espace et deux ifs d'Irlande dorés, simulent un portique par lequel on accède au jardin suivant.

 

 

 

 

 

2è jardin :

Dans ce second jardin, nous trouvons sur la gauche un massif de grands arbustes, tels que lauriers du Portugal, Rhus Cotinus, Eleagnus eblingei, derrière lesquels se trouve un bosquet de noisetiers.

 

Sur la droite, des arbres tels que le Gingko Biloba, Cerisier à fleurs, Davidia Involucrata, Oxydendron, Heptacodium myconiodis, Exochorda, sont disposés avec sur leur base rosiers et arbustes variés avec des floraisons s'étalant sur toutes les saisons.

 

Continuant sur la gauche devant les noisetiers , deux grands arbres, un érable lacinié Wieri, et un hêtre commun, ombragent cette partie dédiée aux plantes de bruyère, tels qu'érables japonais, hortensias et hydrangeas.

 

 

 

 

 

 

 

3è jardin :

Il existe depuis peu et sa création a été possible seulement après l'apport de 80 camions de terre. Dans ce jardin nous avons mis des plantes du Chili comme l'Araucaria Araucana, des fuchsias et des graminées qui supportent le climat de la région.

 

Le bord de l'étang vous accueille avec un Tulipier de Virginie, un Liquidambar et un noyer d'Amérique.

Prenant l'allée de retour, nous longeons l'étang en découvrant au fur et à mesure un Taxodium Distichum, une vieille trogne de Frêne Excelsior de plus de 250 ans d'âge et seul arbre existant au départ en 1980, un Nyssa Sivatica et plusieurs saules pleureurs de babylone qui nous conduisent devant la maison où se trouve le jardin suivant.

 

4è Jardin

Il se situe devant la maison avec un mixed border de vivaces, rosiers, acanthes et santolines. Par derrière, il y a des arbustes divers, tels que Camellias, Lagerstroemia, Cerisier à fleurs, et Azalées de Chine.

 

 

     

Préservation

Nous avons utilisé tous les arbres et arbustes de terroir en nous adaptant à la forme cadastrale du terrain. Charmilles, saules, aulnes, frênes, tilleuls, lilas, ont été la base de nos plantations. La haie bocagère qui délimite au fond de la propriété a été conservé comme aussi les aulnes et la très belle trogne de frêne existant.

 

La Mardelle, étant sur un site protégé, nous n'avons pas eu à lutter contre l'implantation de routes ou d'usines dans le secteur.

 

 

 

 

 

 

(c)2013-2017 www.jardindelamardelle.fr ... Un Jardin des Quatre Saisons

Crédits | Mentions légales | Contacts

Login